II. La télé realité n'est qu'une illusion

 



Contrairement aux apparances, la télé-realité n'a de realité que le nom. En effet, dés les castings, les producteurs interrogent consenscieusement les futurs candidats : consommation de sutpefiants ou d'alcool ( les candidats qui ne boivent pas ne sont pas retenus ) , fréquence des rapports sexuels, style vestimentaire. Rien n'est laisser au hasard.
Une fois sur les plateux de televisions, les conditions psychologiques adaptées pour  la naissance d'actions sont mises en places : Isolement, aucun reperes temporels, aucunes nouvelles du monde exterieur, peu de sommeil, beaucoup d'alcool. Des sujets de conversations sont aussi imposés ou d'autres interdits ( la politique par exemple ).
Enfin, pendant le tournage, les producteurs ne selectionnent que certaines scénes, en coupent et en rattachent d'autre, à fin d'accentuer un evenement ou de favorisier ou bien deniger un candidat pour insiter le public à eliminer celui-ci.
La productrice de Pekin express, avant le tournage avant dit à son equipe de production " tout ce qui montre leur état d'esprit d'individualisme, d'égoisme, de faiblesse, de nullité d'esprit, surout, vous le tournez ! "
Et lorsqu'il ne se passe rien, les producteurs lancent une activité, une mission.
Les producteurs sont donc en quête d'actions, et pour arriver à leur fins, ils l'aspect reel de la télé-realité.
Lorsque ces emissions sont publicisées comme relevant de la pure réalité, explique Estelle Lebel, professeure au Département d'information et de communication: «On dit aux spectateurs qu'ils vont voir de la réalité, mais on leur montre des émissions construites, mises en scène, où les acteurs (beaux et jeunes) ont reçu une formation au moins minimale pour jouer devant la caméra.» 





Philippe Bartherotte, ci-dessus, est un journaliste francais. Il est l'auteur de La tentation d'une ile, derriére les caméras de la télé-realité, un livre polémique sur les faces cachés de la télé-realité.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :